La valeur des cartes

Avant de commencer le premier cours, inscrivez-vous donc sur ce

C'est partit, ci-dessous, les différentes combinaisons du poker, de la plus forte à la plus faible, il est très important de se familiariser avec ces combinaisons pour ainsi anticiper stratégiquement sur des cartes selon le jeu qu'on possède:

Quinte flush royale ("royal flush" en anglais).

La quinte royale est une quinte flush à l'As, donc la plus forte de toutes les quinte flush. Il n'y en a que quatre possibles.

>

Quinte flush ("straight flush" en anglais)

5 cartes de la même couleur (Pique, Cœur, Carreau ou Trèfle), et qui se suivent.
Par exemple: 4-5-6-7-8 à Cœur.Une quinte flush comportant un as est appelée Quinte flush royale ("royal flush" en anglais).

>>

Carré

Sur vos 5 cartes, quatre cartes de même valeur. Le carré d'As est le plus fort des carrés, le carré de 2 le plus faible.

>>

Full ("full house")

3 cartes de même valeur associées à 2 cartes de même valeur, c'est à dire un brelan + une paire. Les fulls sont classés entre eux par la valeur des cartes du brelan.
Par exemple: R-R-R-3-3 bat D-D-D-As-As.

>>

Couleur ("flush")

5 cartes de la même couleur (Pique, Cœur, Carreau ou Trèfle), mais qui ne se suivent pas. On départage deux "couleurs" selon la valeur de la carte la plus forte et, en cas d'égalité, selon la force de la suivante.
Par exemple: A-V-8-5-3 à Carreau bat A-9-8-5-3 à Pique.Au poker, il n’y a pas de différence de valeur entre les couleurs, mais attention, des cœurs ou des carreaux ne sont considérés comme une même couleur, ni des piques et des trèfles !

>>

Suite ou quinte ("Straight")

5 cartes qui se suivent, mais pas dans la même couleur.
Par exemple: 6-7-8-9-10. Les suites sont classées entre elles par la force de la carte la plus haute. L'As est la carte la plus forte dans la combinaison A-R-D-V-10 mais la plus faible dans A-2-3-4-5.

>> <

Brelan ("Three of a kind")

3 cartes de même valeur associées à 2 cartes quelconques.

>>

Deux paires

R-R-7-7-2. Si 2 joueurs ont chacun 2 paires, ils sont départagés par la paire la plus forte. Ainsi, A-A-6-6 bat D-D-V-V.

Une paire

Deux cartes de même valeur associées à 3 cartes quelconques. La paire d'As est la plus forte, la paire de 2 la plus faible.

La carte la plus haute

Si aucun joueur ne réussit à former l'une des combinaisons ci-dessus, pas même une paire, le gagnant sera celui qui a la plus haute carte, l'As étant la plus forte.
C'est aussi la carte la plus haute qui peut départager deux combinaisons identiques. Cette carte est alors une carte d'accompagnement ou d'appoint, appelée "kicker". Cette notion est importante et intervient fréquemment puisque 5 cartes sont communes à tous les joueurs. Par exemple, si le tableau commun affiche D-D-8-3-2 et que vous avez dans votre main D-10, vous serez battu par un joueur qui a D-V ou D-R.

Souvenez-vous aussi que le gain n'est pas toujours en rapport avec la force de votre combinaison dans la classification. Tout est relatif: vous pouvez aussi bien perdre avec un carré que gagner avec une simple paire. Et il est équivalent de remporter 1000 jetons avec un brelan que de remporter 1000 jetons avec une quinte flush